Pour un job, Maurits doit postuler… par fax ou courrier!

997702973_b977861140z.jpg


 
Maurits Hulscher, 43 ans, est demandeur d’emploi depuis un mois. Il s’est donc inscrit au Forem. Début février, il reçoit un SMS du service public de l’emploi concernant une annonce. Maurits est ravi du procédé, rapide et direct. Il a vite déchanté. Pour postuler, il devait envoyer un fax ou un courrier postal, au Forem, pas directement à l’employeur. À l’heure du net et de l’immédiateté, le Montois ne comprend pas ces méthodes archaïques.
 
 
Depuis un mois et demi, Maurits Hulscher, 43 ans, est au chômage. Il a travaillé pour Mons 2015 durant un an. Son contrat à durée déterminée s’achevant, le voilà à nouveau sur le marché de l’emploi.
 
Inscrit au Forem, il reçoit, le 4 février dernier, un SMS du service public. «Il m’envoie une offre d’emploi qui pourrait m’intéresser, avec la référence. Mon étonnement! Je me dis que ce sont des méthodes bien modernes. Je suis ravi! J’allume directement mon ordinateur portable pour consulter sur le net l’annonce. Et effectivement, je vois l’annonce «Technicien de Prestation Oxygène». En lisant, je comprends que c’est une offre pour être chauffeur/livreur. Je me dis que c’est dans mes cordes, vu mon expérience».
 
Mais notre Montois d’adoption, (il est originaire des Pays-Bas), déchante vite. En examinant d’un peu plus près l’annonce, il s’aperçoit que postuler se complique quelque peu. «Le Forem explique sur l’annonce qu’il faut envoyer son CV et une lettre de motivation uniquement par courrier postal. Ou mieux, par fax! C’est quand même incroyable que l’on doive utiliser des méthodes ancestrales pour pouvoir postuler. Et en plus, il fallait fournir cela au Forem qui envoyait par après la candidature à l’employeur. Comme service rapide, il y a mieux!»
 
Maurits s’est interrogé sur ces moyens de communication. Il ne comprend vraiment pas. «Archaïque, le mot est faible. Nous sommes quand même vachement plus branchés en technologie que ça aujourd’hui. Pourquoi ne pas fonctionner par mail directement? Ça serait quand même plus simple! Et pourquoi ne pas demander une lettre de motivation manuscrite tant qu’on y est! Au Forem, on m’a répondu que l’on procédait de cette façon afin de réaliser notamment un premier tri à la réception des CV. Ils ne transmettent que ceux correspondant au profil recherché».
 
Pour contourner ces mesures imposées, Maurits a finalement choisi d’aller déposer en main propre les documents demandés au bureau de sa conseillère du Forem. «On m’a dit qu’il y avait peu de candidatures. Je comprends, ils ne nous facilitent pas les choses. Certains ont sans doute été découragés».
 
A.D.
 

 

Publié :

Retour à la liste