Métiers techniques: l'évolution

metiers_techniques.png


Des bijoux de technologie au service d'une formation de qualité

L’humain et le robot collaboreront étroitement dans l’usine 4.0

L’évolution rapide et permanente des métiers techniques a été anticipée par les pouvoirs publics, qui ont au début des années 2000, créé des outils de formation à la pointe de la technologie uniques en leurs genres. Le dispositif comporte 25 centres de compétences complétés par leurs 30 antennes (23 en Wallonie, 7 en Région bruxelloise) dénommées centres de technologies avancées mettant des équipements de pointe à disposition des enseignements secondaires qualifiants. Ils sont développés en priorité pour les secteurs professionnels porteurs afin de fournir une offre de formation encore plus pointue que celle fournie dans les filières techniques et professionnelles et répondre ainsi aux besoins des secteurs concernés (métiers en pénurie). 

Alain Stas, Directeur Relations Entreprises et veille Technologique de Technocampus nous détaille les objectifs de ces centres: «Notre rôle est de connaître les besoins de l’entreprise, de les comprendre, et enfin de les traduire en formation. Les personnes doivent évoluer, les usines de génération 4.0 vont pulluler.  L’automatisation et la robotisation sont en plein essor. Elles ne signifient pas pour autant pertes d’emplois. Le robot sera un bras mécanique au service du technicien . Nous adaptons continuellement nos formations aux besoins du marché, en ce sens, la veille technologique est primordiale. 

DES TRESORS MECONNUS 

Ces outils restent trop méconnus du grand public. »

En tant que centre de référence en matière de formation et de sensibilisation aux métiers technologiques, Technocampus investit d’ailleurs 2,7 millions dans une usine 4.0 à destination des apprenants. Ces outils, de part la qualité de leurs équipements, ont aussi un rôle de valorisation des métiers techniques auprès des jeunes. « Il faut sensibiliser les jeunes à l’évolution technologique, au monde du Smart. Ces outils font rêver les enfants en leur montrant l’étendue des possibilités offertes par la technologie et à quel point les métiers qui y sont liés sont utiles et rendent service aux gens. Il faut mettre en valeur les réussites concrètes, comme les excellents résultats de nos élèves à des concours de renommées mondiales tels que Startech et Worldskills. »

Youri Demianoff

Publié :

Retour à la liste