Los Gringos recherche une équipe jeune et festive

los_gringos.png


Namur accueille une nouvelle ambiance tex-mex depuis le mois de juillet avec l’arrivée du Los Gringos au numéro 19 de la rue du Collège. Maracas, sombreros, musique et fajitas : tout est réuni pour se faire plaisir au carrefour de l’Amérique et du Mexique.
 
Mais pour assurer sa mission, l’équipe a besoin de se renforcer. «La configuration est la même dans chaque restaurant existant ou à venir, explique le directeur des opérations, Alexis Formenti. Nous avons besoin au total de deux cuisiniers( ères), d’un(e) plongeur(se), de deux barmen(maids), d’un(e) chef(fe) de salle et de trois serveurs(euses).» L’équipe actuelle est composée de seulement quatre personnes. Le restaurant recherche donc deux personnes pour la cuisine, deux autres pour la salle, ainsi qu’un(e) secrétaire.
 
Quel que soit le poste, le restaurant tex-mex recrute des personnes d’expérience. «Nous ne demandons pas un diplôme d’hôtellerie mais bien une expérience, commente- t-il. De cinq ans minimum pour les postes de managers. Et d’un an minimum pour les autres.»
 
« SAVOIR FAIRE LA FÊTE »
 
Outre les compétences « pratiques », Los Gringos vise des personnes « jeunes et festives ». «Le concept est festif. Lorsqu’il y a un anniversaire, le serveur ou la serveuse ne doit pas être timide. Il faudra le souhaiter à la personne, lui mettre un chapeau sur la tête… Bref, il faut être décontracté et savoir faire la fête !» Enfin, Los Gringos compte également recruter des gens de la région pour des raisons pratiques.
 
Le 5 novembre, un autre restaurant ouvre à Bruxelles, avec les mêmes profils recherchés. Outre ces deux villes, Malmedy compte déjà un Los Gringos depuis peu. Et une quatrième ouverture est prévue fin novembre à Gerpinnes, dans le complexe « Le Bultia ».
 
Le concept du restaurant réunit la cuisine mexicaine et américaine. Sa carte compile hamburgers US, fajitas, tapas et Margaritas, notamment. Des spécialités abordables pour les cuistots qui gèrent les bases de la cuisine. «Il ne faut pas spécialement qu’ils aient déjà concocté des plats tex-mex. Nous avons des manuels de formation, opérationnels et de suivi qui accompagnent les nouvelles recrues. Ils sont également illustrés de photos pour montrer la marche à suivre», détaille Alexis Formenti.
 
Tous les changements futurs partiront au départ de Namur, avec un objectif : une harmonie totale entre les différents établissements. Que ce soit au niveau de la déco, des menus ou des formules. «La Ladies Night du jeudi, les rips à volonté les soirs de semaine ou encore les enfants gratuits le mercredi : tous nos restaurants les proposeront.» Et le directeur des opérations de déjà annoncer les nouveautés : «Nous allons servir des viandes maturées et des burgers de boeuf wagyu, la viande japonaise à la mode.» 

Publié :

Retour à la liste