Le futur concept store «Sublime» recrute

sublime.jpg


L’occasion pour JobsRégions de présenter ce concept innovant et les profils recherchés qui seront amenés à y travailler. Si vous avez une fibre commerciale, un profil axé vente directe, et que vous êtes sensible à l’innovation et à la haute technologie: ces emplois sont faits pour vous! «Sublime», c’est le nom choisi par l’homme d’affaires et industriel liégeois Alain Smets, qui nous a expliqué les fondamentaux du concept, de ses particularités opérationnelles et commerciales jusqu’à l’origine même de son nom: 
 
Une implantation de choix
 
«Tout d’abord, Sublime est un mot qui se prononce aussi aisément en français, en anglais et en néerlandais. Cet aspect est d’ailleurs en cohérence directe avec la localisation du Store, puisque celui-ci est implanté à 3 kilomètres à peine du Limbourg, en région flamande (NDLA: rue de Landen à Hannut, nationale (N80) reliant la E40 (Liège-Bruxelles) à la E42 (Liège-Namur). La position du magasin est donc extrêmement centrale, dans une ville très dynamique et très bien située. Nous visons une zone de chalandise de 40kms (NDLA: zone géographique d’influence d’un établissement commercial), car ces régions ont globalement un important pouvoir d’achat relativement à d’autres régions en Wallonie.» Le magasin sera donc complètement bilingue.
 
Une offre unique
 
Au niveau du concept proprement dit, l’entrepreneur mise sur plusieurs aspects pour se différencier: «La première différence, c’est la quantité et la qualité de l’offre. Nous parlons ici de 15 000 à 20 000 paires de chaussures, représentant 2000 modèles différents et 110 marques. Ce nombre, très supérieur à la norme, nous permettra de proposer tous les modèles qu’ont nos concurrents, mais également des produits différents, originaux, moins connus et parfois moins chers.» 
Alors comment cette particularité a-t-elle été possible à mettre en œuvre ?
 
Inédit dans le retail
 
La réponse à cette question nous amène à la deuxième différence, peut-être la plus fondamentale et la plus innovante, qui existe entre Sublime et un magasin «classique». «J’ai voulu mettre mon expérience d’industriel au service d’un projet commercial ! Concrètement cette mise à profit se matérialise par la présence d’une machine intelligente, un robot   (NDLA: le même qu’utilise Amazon, le géant de la distribution online) qui livre littéralement les chaussures aux vendeuses. Non seulement celui-ci autorise un stock bien plus quantitatif, mais surtout une plus grande vitesse d’exécution, qui permet aux assistantes de vente de se focaliser qualitativement sur l’accompagnement des clients, et leur offrir un meilleur conseil, basé sur leurs besoins spécifiques.C’est donc un travail beaucoup plus fin, et donc plus valorisant. Il faut être fier de son métier, travailler dans un environnement exceptionnel y contribue.» 
 
Il reste 15 postes d’assistantes de vente à pourvoir. Vous êtes souriante, avenante et orientée client ? N’hésitez pas à tenter votre chance.

 

Intéressée ? Postulez à l’adresse suivante:
muriel.gillard@sublime-sa.be
 
Youri Demianoff
 

Intéressée ? Postulez à l’adresse suivante: muriel.gillard@sublime-sa.be

Publié :

Retour à la liste