Le dossier banques et assurances: le secteur en chiffres

banques.jpg


Plus de 30.000 Wallons l’ont adopté 
 
Du côté de la région de Bruxelles-Capitale, ils sont plus de 14.000 à y travailler
 
Les banques et assurances belges comptent plus de 125.000 travailleurs, d’après les derniers chiffres de l’ONSS. La province wallonne qui en recense le plus est le Hainaut, suivi par le Brabant wallon et Liège, à ex aequo. Le secteur est un des plus gros employeurs de Belgique. 
 
Le secteur des banques et assurances, regroupé sous l’appellation « Activités financières et d’assurance », compte 125.487 travailleurs occupés, d’après les derniers chiffres publiés par l’ONSS (soit au 31 mars 2015, NdlR). La plupart d’entre eux viennent de Flandre (78.349 travailleurs), puis de Wallonie (31.851 travailleurs) et enfin de Bruxelles (14.337 travailleurs). Un petit millier de travailleurs viennent quant à eux de l’étranger pour travailler dans les banques et assurances en Belgique. 
 
25% DE BRABANÇONS 
 
Au niveau des provinces du sud du pays, c’est le Hainaut qui arrive en tête avec 32% des travailleurs wallons du secteur, suivi par le Brabant wallon (25 %), Liège (25 %), Namur (15 %) et le Luxembourg (3 %).
 
La région bruxelloise ne comptant qu’un seul arrondissement, celui de Bruxelles-Capitale, c’est celui-ci qui enregistre le plus de travailleurs (sans compter la Flandre, NdlR) : 14.337. Il est suivi par celui du Brabant wallon, lui aussi unique, avec 7.877 travailleurs. 
 
En province liégeoise, c’est le chef-lieu qui en accueille le plus avec 4.232 travailleurs pour l’arrondissement. Dans le Hainaut, l’arrondissement de Charleroi en compte 2.671. Enfin, avec 303 travailleurs, l’arrondissement de Marche - en- Famenne est le plus orienté « finances » de la province du Luxembourg. 
 
D’après le Forem, «le secteur de la finance, des banques et des assurances est un des dix plus gros secteurs employeurs de Belgique ». Celui-ci a par contre pas mal évolué ces dernières années, notamment au niveau de la qualification requise. « Ces dernières années les compétences et le niveau d’études requis pour travailler dans le secteur ont augmenté », affirme le service public de l’emploi. 
 
La majorité des postes en région bruxelloise   
 
On sait désormais d’où viennent les travailleurs du secteur des banques et assurances (voir ci-dessus). Regardons à présent où ils vont travailler. 
 
Sans grande surprise, la plupart des postes se trouvent dans la région bruxelloise. Au 30 juin 2014, Bruxelles-Capitale en comptait 58.623, contre 48.617 en région flamande et 19.617 dans le sud du pays. 
 
Du point de vue des provinces wallonnes, c’est celle de Liège qui en recense le plus, avec 6.227 travailleurs. Elle est suivie par le Hainaut avec 5.643 travailleurs, le Brabant wallon (3.909 travailleurs), Namur (2.865 travailleurs) et enfin le Luxembourg (956 travailleurs). 
 
Au niveau des arrondissements wallons, c’est dans celui de Liège que l’on retrouve le plus de travailleurs (4.532). Sur la deuxième marche se trouvent celui de Nivelles (3.909) et enfin celui de Namur (2.325).   
 
SABRINA BERHIN
 

 

Publié :

Retour à la liste