La grande distribution recrute

boucher_pro.jpg


Gros pourvoyeur d’emplois, la grande distribution recrute en permanence. Si certains profils sont engagés par vagues, comme les nouvelles fonctions liées à l’e-commerce ou les renouvellements de postes, d’autres sont recherchés continuellement. C’est notamment le cas des bouchers et des gérants de magasins (store manager). 
 
Alain Berton, HR Business Partner chez Carrefour nous l’explique: « Les métiers de boucher mais également ceux de boulanger sont perpétuellement recherchés. Ouvrir une école de formation en interne est une possibilité de recrutement à côté des contrats d’apprentissage classique. Les directeurs de magasin, qui représentent une fonction critique sont également difficiles à recruter. Ils doivent simultanément posséder des compétences opérationnelles et managériales. Nous anticipons nos besoins futurs via des postes intermédiaires comme celui de directeur adjoint, et nous développons les pépinières et des trajets de formation d’un à deux ans. »
 
Même son de cloche pour Jana Roobroek, Responsable RH chez Extra: «Nous allons ouvrir sept magasins en 2016 et cherchons actuellement dix gérants. L’image de notre enseigne, en plein développement, est en train de changer, ce qui représente une grande fierté pour nos collaborateurs. »
 
Le profil de gérant ou directeur de magasin varie légèrement d’une enseigne à l’autre mais les compétences requises sont globalement semblables partout. Son principal défi est l’optimisation, tant les marges sont faibles dans le secteur. Il doit coacher son équipe, notamment dans les tâches opérationnelles, gérer et optimiser les stocks et approvisionnements, et enfin établir des tableaux de bord sur l’année comptable et respecter ses prévisions. Il est en quelque sorte le patron de sa PME. Virginie Levert, Responsable Recrutement chez Mestdagh nous détaille le profil type:« Le gérant est un commerçant-gestionnaire, il doit bien cerner la culture de l’entreprise, ses valeurs, son positionnement et son histoire. Les candidats gérants doivent s’accrocher à nos valeurs, nous montrer pourquoi ils veulent travailler pour nous spécifiquement. »
 
Avantage non négligeable, le métier de gérant semble donc bénéficier à la fois de l’autonomie d’un indépendant et de la sécurité d’emploi de d’employé.
 
Y.D.

Publié :

Retour à la liste