Évolution des métiers de la santé: de plus en plus spécialisés

sante_art_3.jpg


 M. Brohez nous détaille cette tendance lourde: « l’hôpital demande de hautes qualifications, tant la technologie y est importante. Il reste un gros volume de prise en charge qui était assuré avant par la famille, et qui pourrait remettre à l’emploi des gens qui ont des qualifications qui ne trouvent plus d’espace dans l’hôpital, comme par exemple les aides-soignantes. »

SPÉCIALISTES SURCHARGÉS
 
À l’inverse, certains spécialistes sont surchargés de travail, parce que leurs métiers sont en pénurie. Certains émettent des hypothèses permettant de solutionner ce problème : « En Suisse, le détartrage n’est plus effectué par un dentiste (qui est surqualifié pour cette tâche), mais par un hygiéniste dentaire, qui ne fait que ça et qui le fait donc mieux. Cela permet de désengorger les cabinets dentaires. » nous explique M. Schenkelaar. L’évolution technologie peut donc apporter de grands bénéfices, à condition d’être bien utilisée: « 80% des sorties du SMUR ne nécessitent pas de médecins, notamment grâce à la technologie » ajoute M. De Paoli. Valérie Maréchal, du CHR confirme cette évolution:
 
MONITORING À DISTANCE
 
« Le CHR développe un nouveau plan stratégique pour l’horizon 2019. En plus de la création des nouveaux sites, celui-ci implémente une nouvelle approche du patient, qui implique de très courts séjours et un accompagnement du patient à domicile, qui est permis par le monitoring à distance. Cette approche est possible notamment grâce à l’évolution des technologies IT dans le monde médical. Notre chantier informatique étant d’ailleurs considérable, nous recherchons des chefs des projets et des analystes-programmeurs.» 
 
Y.D.

Publié :

Retour à la liste