Des enseignants sur les bancs de l’école!

jj.jpg


Entr’apprendre, l’opération qui a pour objectif de rapprocher l’école avec un grand E et le monde de l’entreprise, propose à cette fin aux enseignants de revenir sur les bancs d’école ! Notre monde voit la technologie évoluer à une vitesse vertigineuse. L’enseignement qualifiant aux métiers liés à cette technologie, se doit de tenter de suivre le mouvement et cette évolution rapide. Une école seule n’ayant ni les moyens humains, financiers, techniques et logistiques d’y parvenir, cet objectif ne peut être atteint que par des actions collectives et concertées. JobsRégions a rencontré Eric Bossart, Manager RH -Stratégie opérationnelle chez ORES, entreprise qui a participé à l’opération.

 
«En tant que grande société (NDLA: ORES est une SCRL majoritairement détenue par les 197 communes à qui elle distribue de l’électricité en Wallonie), ORES a un rôle à jouer sur le plan sociétal.» commence par nous expliquer M. Bossart. 
 
5 enseignants chez ORES
 
Ils viennent du centre d’enseignement secondaire d’Etterbeek, de l’Institut Saint-Laurent de Liège, de l’Institut Technique de Libramont ou de l’École des Arts et Métiers d’Erquelinnes. Ils sont cinq enseignants en électricité et viennent de passer trois jours au sein de l’entreprise ORES, le principal gestionnaire des réseaux électricité et gaz naturel en Wallonie.
 
Vivre le métier sur le terrain pour mieux le comprendre et le retranscrire aux élèves
 
Objectif : vivre le métier afin d’adapter le cursus scolaire aux réalités du terrain. C’est le projet «Entr’apprendre», mis en place par la Fondation pour l’Enseignement qui vise à rapprocher écoles et entreprises.
Concrètement, après avoir passé une journée d’exposés et d’échanges permettant de se familiariser avec les activités d’ORES, les enseignants ont participé durant deux jours à des exercices théoriques et pratiques variés :
 
Exercices théoriques et pratiques
 
techniques de gestion des réseaux d’électricité aériens et souterrains, sensibilisation à l’évolution des différents métiers du secteur, familiarisation avec l’outillage et le charroi utilisés, etc. Ces exercices ont été complétés par une visite du centre logistique et d’un bureau de dessin. De quoi disposer d’un panorama particulièrement représentatif de l’entreprise.
 
Découvrir l’envers du décor
 
«Nous ne nous rendions pas compte d’une telle diversité des technologies, c’est une vraie découverte de l’envers du décor», explique une enseignante. «Nous mettre en situation réelle, avec des équipements de sécurité, est essentiel pour comprendre et apprendre le métier d’électricien réseaux», ajoute l’un de ses collègues.
 
Mise en situation conforme à la réalité du terrain
 
Leur souhait ? «Permettre à nos élèves d’aller à votre rencontre, de manipuler le matériel, d’être mis en situation comme dans la réalité, tout en comprenant qu’au-delà du savoir-faire, il y a aussi tout un savoir-être qui est nécessaire pour bien exercer son job».
ORES développe des partenariats depuis plusieurs années 
 
Depuis plusieurs années, ORES développe des actions de partenariats avec des opérateurs d’Enseignement et de formation (dont le FOREM et IFAPME), afin de faciliter l’orientation vers un métier et l’apprentissage de celui-ci.

Publié :

Retour à la liste