« Embarquer dans le train de la numérisation »

Lors d’un congrès organisé la semaine dernière à Gand sur les compétences professionnelles liées à la numérisation, le ministre en charge de l’Agenda numérique, Alexander De Croo (Open Vld), a une nouvelle fois insisté sur l’importance d’embrasser la numérisation et de se saisir des nouvelles technologies


À l’heure où Internet a investi la plupart des foyers et bouscule le marché de l’emploi, un panel d’experts européens se sont penchés sur les nouvelles compétences nécessaires aux entreprises et à leurs employés pour embarquer dans le train de la numérisation. Pour M. De Croo, qui s’est exprimé lors de la conférence d’ouverture le jeudi soir, la Belgique peut devenir un moteur en matière d’intégration numérique.


Devenir 3e d’ici 2020
Si notre pays se situe actuellement en cinquième position du classement européen des États les plus avancés en matière de numérisation, le ministre souhaiterait atteindre la troisième place du podium d’ici 2020. Il reste toutefois du pain sur la planche. D’après les statistiques, 12% des Belges n’ont encore jamais surfé sur Internet et cette frange de la population reste stable. Selon M. De Croo, «il ne s’agit pas de subir la numérisation, mais de la saisir». «Nous devons adopter une attitude offensive» face à la quatrième révolution industrielle, ajoute-t-il, et en profiter pour innover dans des domaines tels que l’impression en 3D, l’intelligence artificielle, les drones ou encore la robotique. De Croo a également appelé à ne pas résister aux progrès technologies dans la mesure où «la numérisation crée davantage d’emplois qu’elle n’en détruit».

Par

Publié :

Retour à la liste